Menu

Test de paternité : pour quelles raisons faire le test ?

Le test de paternité consiste à prouver ou à contester les liens d’affiliation entre un père présumé biologique et son enfant. Qui pourrait avoir besoin de réaliser un test de paternité ? Et comment cela fonctionne-t-il ?

Pourquoi faire un test de paternité ?

Plusieurs situations peuvent amener une personne à réaliser un test de paternité. On peut par exemple recourir à ce type d’examen pour se rassurer sur sa propre origine. Un père séparé de son enfant pendant une longue période, par exemple, suite à un enlèvement ou une disparition peut également avoir besoin de ce test. Un homme doute sur l’origine de l’enfant que porte la mère ? Là aussi, un test de paternité suffit pour lever ou confirmer le doute. En cas de divorce, un test de paternité peut également être nécessaire afin d’établir la responsabilité financière du père envers son enfant (le paiement de la pension alimentaire notamment). Un couple peut aussi réaliser un test de paternité s’il suspecte un échange de bébé lors de la naissance à la maternité.

Comment ça marche ?

Le test de paternité est une analyse génétique. Il consiste à comparer l’ADN de l’enfant et du père présumé à partir d’un échantillon de cheveux ou de salive. Si les deux ADN correspondent, cela signifie, avec une probabilité de 99,99%, qu’il s’agit bien du père biologique de l’enfant. Il est possible de commander un test de paternité en ligne, en cliquant ici. Le site vous envoie les kits de test et vous obtenez en général les résultats en 48h après l’analyse. Il est toutefois à noter que les tests réalisés en ligne n’ont aucune valeur juridique en France. Alors, si vous en avez besoin par exemple, dans le cadre d’un divorce, ou de conflits familiaux sur des questions d’héritage, c’est le juge du tribunal de grande instance saisi qui doit ordonner la réalisation d’un test de paternité.

No comments

Laisser un commentaire