Menu

Sécurité informatique : les Etats-unis vont répondre à la cyber-attaque de Pyongyang

Après la cyber-attaque lancée par la Corée du Nord, les Etats-Unis annoncent qu’ils ne vont pas en rester là et préviennent qu’ils vont riposter. Le président Obama a même affirmé devant la presse qu’ils vont répondre de manière proportionnée et choisiront le moment et l’endroit.

Les Etats-Unis vont répliquer

Barack Obama

Désignés par le FBI comme l’auteur de l’attaque informatique perpétrée aux Etats-Unis, la Corée du Nord dément toute responsabilité dans l’affaire. James Lewis, ancien conseiller de la Maison Blanche a avancé que les Etats-Unis ne veulent pas « déclencher un conflit avec les Nord-Coréens ». Barack Obama quant à lui déplore que Sony Pictures Entertainment ait annulé la diffusion de la comédie « L’interview qui tue » qui a suscité la colère du régime communiste. Le président américain insiste qu’il n’est pas acceptable qu’une société dirigée par un dictateur commence à imposer une censure sur le sol américain.

La position de Sony

Michael Lynton de Sony Pictures

Victime de l’attaque informatique, Michael Lynton de Sony Pictures défend son groupe et affirme qu’il ne va pas capituler. Il clarifie également à la presse américaine que si son groupe n’a pas fait le lancement du film c’est parce que les chaines de cinéma ont « appelé une par une » pour dire ne pas vouloir diffuser le film face aux menaces des pirates. De son côté, la presse chinoise du Pari communiste chinois a qualifié le film d’une « arrogance culturelle absurde ». Malgré ces événements, Sony Pictures Entertainment annonce dans un communiqué qu’il espère sortir le film dans d’autres plateformes comme Youtube, les sites de streaming, etc. Pour l’instant, aucun site de vidéo et commercial n’a fait la demande de diffusion du film. Face à tous ces événements, Sony Picture déplore le manque de soutien des autres studios. Dénonçant le manque de réaction de la part des studios, l’acteur américain George Clooney a lancé une pétition pour soutenir Sony.

No comments

Laisser un commentaire