Menu

Politique pakistanaise : Imran Klan s’est marié

Imran Klan, homme politique pakistanais et qui est aussi ancien joueur de cricket s’est mariés pour la troisième fois. Connu comme étant une figure de l’opposition, il a épousé sa conseillère spirituelle Bushra Wattoo. Un mariage qui fait parler la politique pakistanaise dans le milieu du people.

Qui est Imran Khan ?

Imran Khan est née en 1952 à Lahore. Il a étudié dans une des prestigieuses écoles en Pakistan. Il a ensuite poursuivi ses études en Angleterre en 1972, au collège Klebe de l’Université d’Oxford, où il a intégré le cours Philosophie, politique et économie. Imran Khan a déjà été divorcé deux fois. La première avec Jemima et la deuxième avec Reham Khan. L’homme était autrefois champion pendant la coupe du monde de cricket. Ce n’est qu’après qu’il ait pris sa retraite sportive qu’il a entrée dans le monde de la politique.

Son parcours politique

Quand Imran Khan est devenu un homme politique, il a fondé son propre groupe politique PTI en 1996. C’est le Mouvement du Pakistan pour la Justice. La politique majeure de la partie consiste à s’opposer aux dirigeants politiques au pouvoir. Lors de l’élection législative de 1997, il a échoué. Ce n’est qu’en 2002 qu’il a pu obtenir un siège à l’élection législative. En 2013, il a fait savoir son ambition de devenir Premier Ministre.

Une cérémonie privée

A quelques mois de l’élection législative pakistanaise, Imran Khan a décidé de se marier pour la 3ème fois. La célébration est néanmoins restée privée. Il y avait juste les parents et quelques amis. La presse n’a alors obtenu qu’une seule image de la cérémonie. Une photo qui montre la famille et les jeunes mariés. Khan, portait un blazer sombre sur shalwar blanc traditionnel kameez. La mariée, quant à elle, portait une robe grise avec une voile rouge qui couvre son visage.
Il se pourrait bien que l’homme politique Imran Khan espère que sa conseillère spirituelle, actuellement sa femme, pourrait lui prédire une victoire lors de cette prochaine élection législative.

No comments

Laisser un commentaire