Menu

Comment lutter contre la perte de mémoire ?

La maladie d’Alzheimer caractérisée par des déficits amnésiques récurrents et d’intensité croissante est bien différente de la perte de mémoire qui survient avec l’âge. Celle-ci peut en effet s’améliorer avec des exercices de mémoire.

Faites de l’exercice physique



Exercice physique

Avec l’âge un rétrécissement du cerveau est prévisible entrainant une diminution de la capacité de raisonnement et du rendement de la mémoire. Pour maintenir la santé du cerveau, il est recommandé de faire des exercices. En effet, de récentes études révèlent que l’exercice régulier jusqu’à un âge avancé est plus efficace que l’exercice mental pour lutter contre le rétrécissement du cerveau et donc la perte de mémoire.

Évitez le stress


Des études médicales révèlent que l’anxiété chronique endommage les cellules du cerveau. Par conséquent, ne forcez pas le cerveau. Donnez-lui un peu de repos et évacuez le stress par des activités relaxantes.

Mangez un petit déjeuner adapté


Pour entretenir votre mémoire, il est conseillé au matin de faire le plein de :

Agrumes

  • vitamine C : les fraises, les tomates, les agrumes et le brocoli en sont riches.
  • vitamine A et de béta-carotène en mangeant du melon, de la carotte, du potiron ou de l’épinard.
  • vitamine E que l’on retrouve dans les graines, l’huile végétale, la germe de blé et les noix.


Les plantes contre les troubles de mémoire


Certaines plantes ont des bienfaits sur la mémoire tels que :

Le ginkgo biloba

  • le ginkgo biloba est reconnu pour ses effets sur la mémoire et les fonctions intellectuelles. Présent dans les médicaments pour la mémoire, le ginkgo biloba peut se consommer en gélules ou en infusion.
  • le ginseng est reconnu par l’OMS et est recommandé en cas de fatigue intellectuelle et physique. Il se consomme cru, en infusion ou en poudre.
  • le millepertuis accroitrait les performances cérébrales.
    Si malgré ces conseils, les pertes de mémoire persistent, il faut consulter un médecin pour approfondir le diagnostic.

No comments

Laisser un commentaire