Menu

Comment calculer un taux d’endettement ?

Le taux d’endettement est toujours calculé lors d’une demande de prêt auprès d’un établissement bancaire. La plupart des prêteurs se limitent à un taux d’endettement maximum de 33%. Si vous désirez faire un crédit et que vous n’avez aucune connaissance sur les formules que les établissements bancaires utilisent pour calculer le taux d’endettement, voici quelques informations qui pourraient vous intéresser.

Pourquoi faut-il calculer le taux d’endettement ?

Il est toujours essentiel de calculer le taux d’endettement pour prévoir si le prêteur est capable ou non de rembourser le crédit. En France, le taux d’endettement maximum accordé par les prêteurs est de 33%. En d’autres termes, le montant des remboursements mensuels d’un emprunteur ne doit pas dépasser 33 % de ses revenus par mois. Il s’agit du seuil à partir duquel les banques estiment qu’il y a un risque de non-remboursement. C’est pour cela que la majorité des établissements prêteurs respectent ce pourcentage. Par ailleurs, l’existence de ce seuil permet de protéger l’emprunteur contre le fait de contracter trop de crédits qui lui seront difficiles à rembourser et qui mèneront à des difficultés financières, voire à un surendettement. À noter que plus le taux d’endettement est important, plus il y a un risque de non-remboursement.

Quels éléments sont utilisés pour calculer le taux d’endettement ?

Les revenus et les charges de l’emprunteur sont pris en considération dans le calcul du taux d’endettement. Néanmoins, chaque établissement de crédit a ses propres règles concernant les critères à considérer pour le calcul du taux d’endettement, c’est pour cela qu’un emprunteur qui n’obtient pas de prêt auprès d’une banque peut en trouver ailleurs. Il se tourne notamment vers un courtier ou un établissement proposant un prêt rapide sans enquête comme argentdirect.com. Quoi qu’il en soit, le calcul du taux d’endettement, de manière générale, prend en compte les salaires nets, les revenus professionnels non-salariés, les primes contractuelles, le 13e mois, les commissions, selon l’ancienneté dans la fonction, les pensions alimentaires reçues, les allocations logement et les autres pensions de l’emprunteur. Selon l’organisme prêteur, certains revenus complémentaires spécifiques sont aussi comptés comme les allocations familiales, les revenus fonciers, les primes exceptionnelles et les indemnités professionnelles.

Comment calculer le taux d’endettement ?

On calcule généralement le taux d’endettement sur une base mensuelle de la charge d’emprunt et des revenus nets imposables à chaque emprunteur. C’est-à-dire que le taux d’endettement est égal à la charge d’emprunt × 100 / revenus nets.

No comments

Laisser un commentaire